The Corpse Drivers

Club de Corbillards - Hearse Club -
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les métiers du funéraire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4764
Localisation : France
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Les métiers du funéraire   Mar 15 Jan - 16:59

Ici, Krone et moi discutons des métiers attachés aux pompes funèbres. Je pense que certrains vont réagir notamment Pscy et German dont les parents ont une entreprise de PF. Il pourra nous dire, si il veut, si nos observations sont justes.

J'aimerai entrer dans le funéraire mais par passion, après avoir réussit mon concours pour être prof. Ce que je redoute le plus est de me retrouver dans une entreprise " boucherie " comme il en existe trop. Je pêche peut être par naïveté, mais les pompes funèbres belges que nous fréquentions étaient vraiment classe par rapport à ce que nous savons exister en France et ailleurs ( cercueils transportés comme de vulgaires paquets au crématorium ; Corbillards et salle de soin dégueux... )
Je voulais faire aussi une formation de thanatopraxie, mais je lis depuis quelques temps que la profession souffre ( du fait d'une volonté de desengorgement des cimetières ) alors que j'ai discuté avec une jeune praticienne qui affirmait avoir du travail à n'en plus finir et très bien gagner sa vie, ce que je n'ai pas retrouvé sur d'autre forum parlant de la thanatos

Citation :
Je te déconseille d'entrer dans le monde du funéraire, relativement ingrat, régit par le business. Ces métiers sont très mal payés, que ce soit simple employé de pompes funèbres ou "maître de cérémonie". Je connais moins les salaires de responsables d'agence. A moins de posséder sa propre société. Je ne crois pas que thanatopracteur soit bien payé non plus (cela dit, c'est subjectif, il faudrait connaître le salaire exact), à moins d'exercer en libéral et de s'être fait connaître dans le milieu. En plus, je trouve que c'est assez ingrat, de devoir s'occuper de "cadavres pourris" tous les jours ou presque...

Pour ce qui est des salaires, oui, c'est vraiment un travail mal payé pour les basses besognes ( porteur, thanto en contrat avec les grands groupes, fossoyeur .. ) le SMIC quoi. Mais si je bosse dedans ce sera vraiment par passion, quelques heures par semaine quoi.
La personne que j'ai eut au téléphone qui venait d'être thanato m'a dit gagner plus de 3000e par mois mais en travaillant de 9h à 22h00 ! Elle avait son diplôme de l'université de Lyon, la plus réputée pour cela selon elle.
Notre connaissance qui dirige des pompes funèbres en Belgique, gagne plus que bien sa vie, c'est assez hallucinant ! c'est une entreprise de famille ( façon six feet Under ) et ça fonctionne très très bien mais au prix de journées de travail très chargées.

Citation :
Ouais, thanato... ça nous aiderait plus de connaître le tarif horaire de rémunération ! La prochaine fois que j'en ai un qui vient chez moi, je lui demande si tu as envie.

En discutant sur un forum h'ai vu que certains employés par les PFG sont payés au SMIC ! Ce que je trouve abusé. Ailleurs on m'a dit entre 50 et 100€ par soin selon la difficulté.

Citation :
Ah ! les thanatos sont payés au "soin" ? Mmmhh... je ne savais pas, mais ça parait logique. Donc au final, avec le temps du déplacement, de recevoir l'autorisation de la préfecture pour le soin, etc. ça m'étonne que ça fasse une si grosse paye que ça (pour ceux qui t'ont raconté gagner 3000 eus). Enfin il y a des thanatos "peu scrupuleux" qui bazardent leur travail en quelques mn. Voir qui ne font pas de soin du tout (cas de bébés avec rapatriement ---> soins obligatoires pour le rapatriement dans certains pays comme l'Isral, Tahiti...).

Avoir sa propre entreprise de pompes funèbres, c'est assez rentable je pense. Tout dépend de l'endroit, la concurrence alentour, etc. J'en ai connu aussi qui venaient pleurer misère chez moi en me suppliant ou presque de leur envoyer des "clients", ce que je me suis empressée de ne PAS faire et de toute façon c'est strictement interdit.

J'y ai déjà pensé à monter mon entreprise de pompes funèbres ! Avec mes capacités d'écoute et d'accompagnement, je pourrais facilement le faire avec dextérité, je pense ! Ca me ferait juste bizarre de passer de "soignante" à "business girl"

Beaucoup d'employés de pompes funèbres sont payés au SMIC. Et le plus terrible, c'est que ça fonctionne souvent pour eux sous système de vacations. C'est à dire que selon s'il y a beaucoup ou peu de décès, ils travaillent plus ou moins. Donc ils peuvent faire 50 h une semaine et 20 la suivante. C'est vraiment ingrat pour un employé ce système ! Parfois j'en trouve qui travaillent la nuit ou le week-end pour être mieux payés malgré le SMIC ou pas beaucoup plus. J'entends donc plutôt 1400 eus net quand c'est ainsi.

C’est ce que mon ami m'a dit aussi. Pour les petits employés, c'est la mort !
C'est dur d'avoir à attendre avant d'avoir une place dans un domaine qu'on aime et de "larbiner" comme ça.

Citation :
C'est sûr ! Après qu'ils ne se plaignent pas de ne pas trouver d'employés de qualité !

Note : là, j'ai perdu ma réponse, mais elle répondait à son idée de créee ses Pf. Je lui demandait comment ça se passait lors d'un décès pour qu'une entreprise s'occupe des corps. En gros : comment les entreprises de PF acquièrent-elle des " marchés ".

Citation :
Pourquoi faire appel aux PFG pour les familles, il y en a plein d'autres ?Les morgues d'hôpitaux ont l'obligation légale de remettre la liste préfectorale des PF de tout le département. Ainsi je travaille dans le 75, je remets la liste préfectorale des PF du 75. On est obligé depuis de nombreuses années maintenant. Parce qu'il y a eu des magouilles. Des employés de morgues qui se doublaient leur salaire car ils touchaient des commissions des PF chez qui ils avaient envoyé des clients. Et qui payait ? Les familles. Car sur Paris, il y des morgues qui tournent à 1500 décès par an. C'est juteux pour une PF d'avoir un employé dans sa poche qui lui envoie tous ces clients. Ca n'existe plus. Officiellement. On est même obligé d'afficher cette fameuse liste de PF dans la salle d'attente.

Je croyais que les PFG étaient en situation de quasi monopole en fait, je vois pas d'un bon oeil cette entreprise qui me parait plus un trust inhumain qu'une entreprise vivante à taille humaine, J'espère me tromper.
Alors, lors d'un décès, qui choisit la société de PF ? Les familles émettent un vœu ou il y a des contrats à l'avance ?

Citation :
Le seul "marché" qui existe, c'est pour les indigents ou les sans familles. Parce qu'il faut bien évacuer le corps. Donc la mairie de Paris a un marché avec la société Services Funéraires - Ville de Paris (la seule société de PF de Paris à moitié publique)

Donc la famille se retrouve avec la liste préfectorale et en gros fait ce qu'elle veut avec. Personnellement j'ai tendance à leur dire systématiquement de faire faire un devis par au moins 3 entreprises différentes en se fiant également au "feeling" qu'ils peuvent avoir avec les personnes contactées et pas seulement au prix !

Citation :
Les PFG n'ont pas le monopole mais sûrement une bonne partie effectivement, il y a beaucoup d'autres sociétés quand même (Roc'Eclerc, etc.)
Revenir en haut Aller en bas
http://thecorpsedrivers.coolbb.net
Le Chat
Urne funéraire
avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 08/09/2013

MessageSujet: Re: Les métiers du funéraire   Dim 8 Sep - 12:08

Pour commencer avec mes questions (naïves):

- Combien de morts gère une équipe funéraire en une journée, en moyenne ? Quelles sont vos limites de délais ?
- Quel est le nombre minimum de personnes constituant cette équipe ?
- Chacun a sa spécialité ou tout le monde fait un peu de tout (soins, transport, relationnel etc.) ?
- Comment se déroule une journée, en gros ?

Merci aux bonnes âmes qui me répondront !  
Revenir en haut Aller en bas
lassois
Marchand de cercueil
Marchand de cercueil
avatar

Nombre de messages : 2492
Age : 47
Localisation : BELGIUM
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Les métiers du funéraire   Dim 8 Sep - 19:22

allez thanos et david, on répond à madame ! moi, j'en sais quedal. tout ce qui m'intéresse, c'est les corbillards. eux, ils bossent dans le milieu.
Revenir en haut Aller en bas
thanos
Fossoyeur
Fossoyeur
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 39
Localisation : DOUR
Date d'inscription : 25/12/2010

MessageSujet: Re: Les métiers du funéraire   Dim 15 Sep - 0:21

pour le nombre de décès tout dépend de l'entreprise ou l'on travaille j'ai eu l'occasion de bosser dans une usine funéraire nous traitions 1400 décès/an à 4 personnes un boulot de malade bien payé et quoique
depuis j'ai ouvert ma boite après un investissement de +/- 500000 euros je peux vous dire que les nuits sont courtes
pour la thanatopraxie tout dépend de votre renommée j'ai la chance en belgique j'en fais actuellement 4 à 5 par semaine ce qui me permet de survivre un peu ( prix entre 250 et 300 euros soins) mais au sacrifice de la vie de famille car les horaires sont très très variable
Revenir en haut Aller en bas
Le Chat
Urne funéraire
avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 08/09/2013

MessageSujet: Re: Les métiers du funéraire   Lun 16 Sep - 16:45

Merci pour l'info ! ça m'évitera de dire des bêtises !Surprised 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les métiers du funéraire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les métiers du funéraire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La mort des strip-teases funéraires
» UNE TRES GRANDE PERSONNE NOUS QUITTE
» 500 sl amg a vendre
» Limoux. Les gendarmes arrêtent un cortège funèbre pour un contrôle d'alcoolémie
» Hommage à Daniel Couque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Corpse Drivers :: Art et Culture :: Réflexions-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit