The Corpse Drivers

Club de Corbillards - Hearse Club -
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 John Everett Millais "Ophélie" (1852)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pscy
Thanatopracteur
Thanatopracteur
avatar

Nombre de messages : 3291
Age : 43
Localisation : Namur - Belgique
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: John Everett Millais "Ophélie" (1852)   Dim 6 Avr - 12:32

John Everett Millais "Ophélie" (1852)

John Everett Millais est un peintre et illustrateur britannique préraphaélite (8 juin 1829 à Southampton – 13 août 1896 à Londres).

Son grand talent lui a valu une place dans l'école de la Royal Academy à l'âge précoce de onze ans. Il s'y lia avec William Holman Hunt et Dante Gabriel Rossetti, avec qui il forma la fraternité préraphaélite en 1848.

D'une famille jersiaise, il parlait le jersiais, notamment avec sa compatriote Lillie Langtry dont il fit un portrait célèbre.

Il fut élu président de l'Académie Royale (Royal Academy) en 1896 après la mort de Frederic Leighton. Il décéda la même année d'un cancer de la gorge.

Peinture "Ophelia" :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: John Everett Millais "Ophélie" (1852)   Dim 6 Avr - 12:47

Ca me rappelle une chanson que j'adore, de Kylie Minogue et Nick Cave :

"Where The Wild Roses Grow"


They call me The Wild Rose
But my name is Elisa Day
Why they call me it I do not know
For my name is Elisa Day

From the first day I saw her I knew she was the one
As she stared in my eyes and smiled
For her lips were the colour of the roses
That grew down the river, all bloody and wild

When he knocked on my door and entered the room
My trembling subsided in his sure embrace
He would be my first man, and with a careful hand
He wiped at the tears that ran down my face

[Chorus]

On the second day I brought her a flower
She was more beautiful than any woman I'd seen
I said, "Do you know where the wild roses grow
So sweet and scarlet and free?"

On the second day he came with a single red rose
He said: "Will you give me your loss and your sorrow?"
I nodded my head, as I lay on the bed
"If I show you the roses will you follow?"

[Chorus]

On the third day he took me to the river
He showed me the roses and we kissed
And the last thing I heard was a muttered word
As he knelt above me with a rock in his fist

On the last day I took her where the wild roses grow
And she lay on the bank, the wind light as a thief
As I kissed her goodbye, I said, "All beauty must die"
And lent down and planted a rose between her teeth


Revenir en haut Aller en bas
 
John Everett Millais "Ophélie" (1852)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bande de sauvages " Wild Hogs " (harley davidson)
» "Grand Prix" (1966) : quand cinéma et F1 ont fait bon ménage
» [Résultats] WWE "Wrestlemania 28" du 01/04/2012
» Kulgon "le retour"
» Proto "Compé Client" sur base 125 Bicylindre Motob

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Corpse Drivers :: Art et Culture :: Galerie des Artistes-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit