The Corpse Drivers

Club de Corbillards - Hearse Club -
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Léon Spilliaert - Peinture : Le corbillard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pscy
Thanatopracteur
Thanatopracteur
avatar

Nombre de messages : 3291
Age : 43
Localisation : Namur - Belgique
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Léon Spilliaert - Peinture : Le corbillard   Ven 11 Avr - 21:06

Léon Spilliaert - Peinture : Le corbillard - 1928




Léon Spilliaert naquit le 28 juillet 1881 à Kerkstraat. Dès son plus jeune âge, il se révéla plutôt introverti : replié sur lui-même, sensible et rêveur. Il s’intéressait aux arts plastiques, aimait lire et écrire. Sa complexité psychologique, ses nerfs à fleur de peau et son tempérament impatient et hypersensible s’accompagnaient d’une santé défaillante. Adolescent, il souffrait déjà de graves douleurs d’estomac. Sa santé déficiente l’empêcha de réaliser son rêve - qui n’était peut-être qu’un caprice d’enfant - de faire une carrière de marin. Durant ses études au collège Notre-Dame, il fit preuve de peu d’ambition malgré son intelligence. Ses cahiers étaient couverts - comme ceux de James Ensor quelque vingt ans auparavant - de croquis étranges. Son talent de dessinateur se manifesta très tôt. Il était très doué et dessinait énormément. Il avait également un insatiable appétit de lecture. Il apprit à connaître très tôt la littérature contemporaine, bien avant ses contacts avec Edmond Deman à Bruxelles. Ses préférences allaient aux symbolistes et à Friedrich Nietzsche. Il semble avoir beaucoup écrit lui-même entre 1900 et 1910, en particulier des poèmes d’inspiration athéiste qu’il aurait détruits par la suite. De nombreux amis et connaissances témoignèrent plus tard de son exceptionnel talent de conteur. Certaines de ses histoires baignaient dans une atmosphère digne d’Edgar Allan Poe et laissaient sur leur auditoire une impression inoubliable. Mais aucune d’entre elles n’a été consignée par écrit. Il était également un fervent adepte de la marche et de la nature : il aimait la mer, la forêt, la campagne, qui jouent un rôle important dans son oeuvre.

http://users.skynet.be/pierre.bachy/spilliaert.html
Revenir en haut Aller en bas
 
Léon Spilliaert - Peinture : Le corbillard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conseils peinture
» [CR] Peinture carénage
» jantes piqué (manque des petit bout de peinture)
» Code couleur peinture
» Décapage et peinture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Corpse Drivers :: Art et Culture :: Galerie des Artistes-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit